Blogs

Accueil / Blogs / Cartographie et traduction EDI : la clé d'une intégration transparente

Table des matières
L'automatisé, Pas de code Pile de données

Apprener comment Astera Data Stack peut simplifier et rationaliser la gestion des données de votre entreprise.

Mappage et traduction EDI : la clé d'une intégration transparente

Mariam Anouar

Producteur de produits

21er Novembre 2023

Dans le réseau complexe des réseaux commerciaux modernes, les interconnexions existent entre les organisations, les fournisseurs et les clients. Naviguer dans cette complexité est essentiel pour la croissance et la rentabilité durables de l'entreprise. L'ère numérique a inauguré un énorme tas de données, offrant aux entreprises la possibilité d'échanger plus efficacement des informations avec leurs partenaires et parties prenantes. 

Selon une étude IDC, le volume de données numériques générées dans le monde devrait atteindre le chiffre stupéfiant de 175 zettaoctets d'ici 2025. Dans ce déluge de données, les entreprises sont souvent aux prises avec divers formats de données, des systèmes disparates et des exigences d'intégration complexes.  

Heureusement, Échange de données informatisé (EDI) la cartographie est apparue comme une approche puissante qui démêle les nœuds des échanges de données complexes. En alignant les éléments de données et les formats, le mappage EDI apporte clarté, efficacité et simplicité aux réseaux d'entreprise, rationalisant les opérations et favorisant une communication transparente. 

Comprendre le mappage EDI 

Le mappage EDI fait référence au processus de mise en correspondance de la structure et du format des données de deux systèmes qui échangent des documents EDI. Ce processus garantit que le système récepteur interprète correctement les données envoyées par l'autre système. Le processus de cartographie nécessite qu'un système agisse comme source et un autre comme cible.

Pour une cartographie réussie, la structure et le format des deux systèmes doivent être compatibles et bien définis. L'objectif est de garantir la compatibilité et l'interprétation précise des données lors de l'échange d'informations entre des partenaires commerciaux susceptibles d'utiliser des normes ou versions EDI différentes. 

Par exemple, considérons une entreprise dont le système ERP génère des bons de commande dans un format EDI (X12), tandis que son fournisseur utilise un système EDI différent (EDIFACT). L'entreprise doit effectuer un mappage EDI pour aligner les éléments de données (par exemple, acheteur, vendeur, codes d'article) entre les deux normes.

Ce processus de cartographie garantit une interprétation et une compréhension précises des données du bon de commande par le système du fournisseur, permettant ainsi des transactions commerciales fluides. 

 

Le rôle de la traduction EDI dans l'intégration 

La traduction EDI, quant à elle, implique la conversion de données à partir de formats propriétaires et non standard utilisés au sein d'une organisation (tels que XML, PDF et e-mails) en formats structurés et standardisés conformes aux normes EDI. L'objectif de cette traduction EDI est de permettre une intégration sans effort et un traitement automatisé de ces documents commerciaux au sein de l'écosystème EDI. 

Par exemple, si un fournisseur reçoit un bon de commande d'un client au format PDF, la traduction EDI peut être utilisée pour convertir le bon de commande dans un format EDI normalisé correspondant, tel qu'un document ANSI X12 850. Cette conversion garantit que le bon de commande suit la structure, la syntaxe et les règles définies par la norme EDI, permettant un traitement et une intégration efficaces dans le système du fournisseur. 

Processus de mappage EDI

L'importance du mappage et de la traduction EDI dans les processus métier 

La cartographie EDI apporte de nombreux avantages qui améliorent les processus et les opérations commerciales. Voici quelques avantages clés : 

  • Précision et cohérence : Données cartographiques éléments et l’application des normes de données garantissent une interprétation cohérente et précise des informations. Les organisations peuvent utiliser le mappage EDI pour aligner les champs de données tels que les codes produits, les quantités, les prix et les détails d'expédition, tout en garantissant l'intégrité des données tout au long du cycle de vie des transactions. Par rapport au processus de saisie manuelle des données, l'EDI réduit considérablement les risques d'erreurs et de divergences, ouvrant la voie à un traitement des données plus précis et plus fiable. 
  • Flux de travail rationalisés : Le mappage EDI automatise la transformation et la validation des données, rationalisant les flux de travail de l'entreprise. Les règles de mappage configurées facilitent le traitement automatique des documents EDI entrants, ce qui élimine le besoin d'intervention manuelle. Cette automatisation accélère le traitement des commandes, la facturation et d'autres opérations critiques, ce qui permet d'accélérer le traitement des commandes et d'améliorer la réactivité des clients. 
  • Connectivité améliorée : Le mappage EDI simplifie les communications d'entreprise en permettant l'utilisation de formats de données standardisés tels que les formats de fichiers plats pour un échange de données fluide tout au long des chaînes d'approvisionnement. Cela élimine le besoin pour les partenaires d'avoir des systèmes ou des technologies identiques, permettant ainsi des intégrations réussies avec ceux qui ne sont peut-être pas familiers ou équipés pour l'EDI. Cette connectivité améliorée rationalise les interactions commerciales, facilitant une collaboration efficace avec des partenaires aux capacités EDI variées. 
  • Collaboration améliorée avec les partenaires : Un mappage EDI efficace favorise une collaboration transparente avec les partenaires commerciaux. En alignant les formats de données, les organisations peuvent facilement échanger des documents EDI avec des partenaires, quels que soient les systèmes ou les formats qu'ils utilisent. Cette communication simplifiée favorise des relations solides, améliore la visibilité de la chaîne d'approvisionnement et permet une gestion et un réapprovisionnement efficaces des stocks. Étant donné que seuls 21 % des professionnels de l'industrie ont atteint la visibilité de la chaîne d'approvisionnement, il devient de plus en plus crucial pour les entreprises de tirer parti du mappage EDI si elles veulent acquérir un avantage concurrentiel. 

Importance du mappage EDI

Approches de mappage EDI  

Pour optimiser la mise en œuvre de l'EDI, les entreprises doivent comprendre deux approches de mappage clés : le mappage EDI direct et le mappage EDI indirect. Ces deux approches offrent des avantages distincts pour répondre aux divers besoins de traduction de données, permettant aux entreprises de prospérer dans le paysage numérique en constante évolution des transactions commerciales modernes.

Mappage EDI direct 

Le mappage EDI direct fait référence au processus de traduction directe des données entre deux Formats ou normes EDI. Il utilise une approche de mappage 1:1, dans laquelle chaque élément de données du document EDI source est précisément mappé à son élément correspondant dans le document EDI cible. Ce processus de mappage garantit une conversion précise des données entre les deux formats sans représentation intermédiaire. Par exemple, les bons de commande X12 peuvent être convertis au format UN/EDIFACT.

Cette approche convient lorsque les formats source et cible ont une relation de mappage bien définie. Cela fonctionne mieux lorsqu'il existe une correspondance claire et directe entre les éléments des deux formats. Cette approche élimine le besoin de transformations supplémentaires ou de représentations intermédiaires, rationalisant le processus de conversion des données.

Mappage EDI indirect 

Le mappage EDI indirect ou canonique implique l'utilisation d'un format maître intermédiaire ou canonique (CMF) pour mapper les données entre différents formats EDI. Au lieu de créer un mappage direct entre les formats source et cible, les données sont d'abord mappées dans un format commun et normalisé, puis sont ensuite transformées dans le format cible souhaité. Un exemple de mappage EDI indirect consisterait à mapper les bons de commande X12 et UN/EDIFACT dans un format XML canonique avant de les convertir dans un format XML personnalisé pour les systèmes internes.

Le mappage EDI indirect est utile lorsque des relations de mappage complexes existent entre différents formats ou lorsque des transformations supplémentaires sont nécessaires avant d'atteindre le format cible souhaité. Il permet une flexibilité dans la gestion de diverses mises en page EDI en tirant parti d'une représentation intermédiaire commune. Cette approche est plus polyvalente et adaptable pour la gestion des conversions de données EDI.

Meilleures pratiques pour un mappage EDI réussi 

Pour obtenir les capacités d'interopérabilité les plus transparentes et maximiser les avantages de l'utilisation Outils EDI, les entreprises peuvent adhérer aux meilleures pratiques clés qui garantissent des processus de cartographie efficaces et une compatibilité optimale des données. Voici quelques bonnes pratiques essentielles à prendre en compte :

  • Comprenez les exigences en matière de données : Les exigences en matière de données doivent être comprises avant la cartographie. Par exemple, vous pouvez avoir besoin de données sur des éléments tels que l'acheteur, le vendeur, le code d'article, la quantité et le prix des bons de commande.
  • Utilisez des formats de données normalisés : Des formats de données largement acceptés tels que ANSI X12, UN/EDIFACT ou XML doivent être utilisés. Par exemple, la norme X12 810 ou le format EDIFACT INVOIC peuvent être utilisés pour le mappage des factures EDI.
  • Maintenir un dictionnaire de données complet : Un dictionnaire de données complet doit être conservé, décrivant et définissant tous les éléments de données, segments et codes. Ce dictionnaire peut être adapté en fonction des besoins individuels, par exemple en incluant une description telle que « Numéro de bon de commande » pour l'élément de données « PONUM ».
  • Suivez des conventions de dénomination cohérentes: Des conventions de dénomination cohérentes doivent être suivies pour les éléments de données, les segments et les codes. Par exemple, utilisez des préfixes tels que "BEG" pour les segments d'en-tête de bon de commande et "IT1" pour les segments d'article.
  • Validez et testez le mappage : Une validation et des tests approfondis du mappage doivent être effectués pour garantir une interprétation précise des données, ce qui confirmera que les données mappées sont conformes aux formats et aux règles métier attendus.
  • Documentez le processus de mappage : Le processus de mappage doit être documenté, en capturant les règles de mappage, les transformations et les considérations. Par exemple, la gestion spécifique des exceptions de données ou les exigences de mappage spécifiques à l'entreprise doivent être enregistrées.
  • Maintenir le contrôle de version de mappage : Le contrôle de version doit être mis en œuvre pour conserver les versions de mappage et suivre les modifications. L'utilisation d'un logiciel de contrôle de version peut garantir une gestion et une traçabilité appropriées des différentes versions de mappage.

Astera EDIConnect: Simplifiez l'échange de données d'entreprise

La cartographie EDI redéfinit la manière dont les entreprises communiquent, collaborent et échangent des informations, dépassant les limites des méthodes traditionnelles. En adoptant la puissance de la cartographie et de la traduction EDI, les organisations peuvent pérenniser leurs opérations et acquérir la capacité de s'adapter aux exigences changeantes du secteur, aux technologies émergentes et aux modèles commerciaux en évolution. Cela permet aux entreprises de naviguer en toute confiance dans le numérique paysage, favoriser la croissance, l’efficacité et la compétitivité dans un monde interconnecté.

Astera EDIConnect facilite la cartographie EDI, facilitant ainsi les échanges de données au sein de réseaux d'entreprise complexes. Il offre une interface utilisateur intuitive avec des outils visuels pour créer des intégrations bidirectionnelles, ce qui rend son utilisation plus facile et plus rapide pour tous. Grâce aux ensembles de transactions intégrés, la traduction et l'ingestion précises des fichiers deviennent transparentes, éliminant les efforts manuels et garantissant un traitement fiable des données.

De plus, les capacités avancées de mappage et de validation des données offrent un meilleur contrôle sur l'intégration des données, améliorant ainsi la qualité des données. Astera EDIConnect accélère l'intégration des partenaires en simplifiant le processus de cartographie et les flux de travail ETL, facilitant l'échange de données et la collaboration avec les partenaires commerciaux.

En tirant parti de ces fonctionnalités, les organisations peuvent optimiser les transferts de données, améliorer la précision et améliorer l'efficacité. Pour découvrir les capacités de transformation de Astera EDIConnect de première main, planifier une démo personnalisée aujourd'hui.

Tu pourrais aussi aimer
ANSI X12 et EDIFACT : différences clés
Les meilleurs outils d'ingestion de données en 2024
Ingestion de données vs ETL : comprendre la différence
Considérant Astera Pour vos besoins en gestion de données ?

Établissez une connectivité sans code avec vos applications d'entreprise, vos bases de données et vos applications cloud pour intégrer toutes vos données.

Connectons-nous maintenant !
connectons-nous