Blogs

Accueil / Blogs / Un guide complet de la réplication SQL Server : configuration, types et composants

Table des matières
L'automatisé, Pas de code Pile de données

Apprener comment Astera Data Stack peut simplifier et rationaliser la gestion des données de votre entreprise.

Un guide complet sur la réplication SQL Server : configuration, types et composants

Mariam Anouar

Producteur de produits

Janvier 31st, 2024

La réplication SQL Server est une forme spécialisée de réplication de données qui joue un rôle crucial pour garantir le transfert et la synchronisation transparents des données sur plusieurs instances de bases de données Microsoft SQL Server.

Réplication de données, au sens large, est un processus dans lequel les données sont copiées d'une base de données ou d'un système de stockage à un autre, garantissant que les mêmes informations sont systématiquement disponibles à plusieurs endroits.

L'objectif principal de la réplication des données est d'améliorer la disponibilité, la fiabilité et la tolérance aux pannes des données. En conservant plusieurs copies de données sur différents serveurs ou emplacements, les organisations peuvent atténuer le risque de perte de données due à des pannes matérielles, des catastrophes ou d'autres événements imprévus.

En tant qu'élément essentiel des stratégies de gestion des données, la réplication des données facilite des fonctions essentielles telles que la reprise après sinistre, l'équilibrage de charge et les environnements informatiques distribués. Il garantit l'uniformité et la synchronisation des données sur tous les systèmes, ce qui signifie que toutes les copies des données sont maintenues à jour et cohérentes, améliorant ainsi la prise de décision et l'efficacité opérationnelle.

Par exemple, une entreprise peut répliquer ses données sur des serveurs situés à différents endroits pour garantir que les employés de tous les emplacements ont accès aux mêmes données les plus récentes.

Qu’est-ce que la réplication SQL Server ?

La réplication SQL Server est une fonctionnalité fournie par Microsoft SQL Server qui permet le transfert et la synchronisation des données et des objets de base de données d'une base de données à une autre. Bien qu'elle partage le concept fondamental de la réplication des données, la réplication SQL Server est spécifiquement conçue pour fonctionner dans l'environnement SQL Server, offrant une solution robuste, flexible et efficace pour gérer la distribution et la synchronisation des données.

La réplication SQL Server est hautement configurable, ce qui lui permet d'être personnalisée pour répondre aux besoins spécifiques de l'entreprise. Il fournit un mécanisme fiable et efficace pour gérer la distribution des données, ce qui le rend essentiel pour les entreprises qui s'appuient sur SQL Server pour gestion des données.

Types de réplication SQL Server

La réplication SQL Server est classée en quatre types principaux. Chacun d’entre eux répond à des besoins et à des scénarios différents. Le choix parmi eux dépend des exigences spécifiques de l’environnement de données. Ils comprennent:

1. Réplication d'instantané

Snapshot Replication crée une copie complète ou « instantané » de l'intégralité ou d'une partie de la base de données, qui est ensuite transférée à l'abonné. Lorsque les modifications apportées aux données sont peu fréquentes, cette approche constitue la plus efficace.

Il s'agit d'une méthode de réplication SQL Server simple car elle implique simplement de copier des données d'une base de données à une autre. Cependant, cela peut être gourmand en ressources pour les grandes bases de données en raison du volume de données transférées.

Pensez à une université ou à un collège qui met à jour son catalogue de cours une fois par semestre. L'université peut utiliser la réplication instantanée pour distribuer le catalogue mis à jour à ses différents départements. Étant donné que le catalogue est rarement mis à jour, il est pratique de copier l'intégralité du catalogue à chaque fois, garantissant ainsi que tous les départements disposent des mêmes informations sur les cours.

2. Réplication transactionnelle

La réplication transactionnelle commence par un instantané initial des données. Suite à cela, seules les transactions ou modifications apportées à la base de données éditeur sont transmises à l'abonné. L'objectif est de garantir que les bases de données des éditeurs et des abonnés sont synchronisées en temps quasi réel. Dans les scénarios où les modifications de données sont fréquentes et où un débit élevé est requis, la réplication transactionnelle est idéale.

Par exemple, un système de réservation de billets en ligne où la disponibilité des billets doit être mise à jour en temps réel peut utiliser la réplication transactionnelle pour dupliquer les données SQL Server. Au fur et à mesure que les billets sont réservés ou annulés, ces modifications sont répliquées sur tous les serveurs, garantissant ainsi que tous les utilisateurs voient la disponibilité des billets la plus récente.

3. Réplication de fusion

La réplication par fusion est un type de réplication plus sophistiqué qui permet d'apporter des modifications aux bases de données d'éditeur et d'abonné. Une fois le premier instantané de données créé et envoyé à l’abonné, les modifications apportées aux deux extrémités sont suivies puis fusionnées. Ce type de réplication est utile dans les environnements de serveurs distribués où la connectivité peut ne pas être cohérente.

Une chaîne de vente au détail comprenant plusieurs magasins, chacun disposant de sa propre base de données, peut utiliser la réplication de fusion avec SQL Server pour gérer son inventaire. Si un produit est vendu ou réapprovisionné dans un magasin, cette modification peut être effectuée dans la base de données locale puis fusionnée avec les bases de données des autres magasins. Par conséquent, tous les magasins disposent d’informations d’inventaire précises et à jour, améliorant ainsi l’efficacité de la gestion des stocks tout au long de la chaîne de vente au détail.

4. Réplication peer-to-peer

La réplication peer-to-peer est un type de réplication transactionnelle qui permet à plusieurs serveurs (pairs) de conserver des copies identiques de données. Dans ce modèle, chaque serveur agit à la fois en tant qu'éditeur et abonné, ce qui signifie que toute modification apportée à n'importe quel serveur est répliquée sur tous les autres serveurs. Cela garantit que tous les serveurs contiennent les données les plus récentes, fournissant ainsi un système hautement disponible et tolérant aux pannes.

Par exemple, considérons une société multinationale ayant des bureaux à New York, Londres et Tokyo, chacun disposant de son propre serveur. La société utilise la réplication peer-to-peer pour garantir que toute mise à jour effectuée dans n'importe quel bureau (comme la mise à jour des informations client dans le bureau de New York) est immédiatement répliquée sur les serveurs des autres bureaux.

Principaux composants de la réplication SQL Server

La réplication SQL Server comprend plusieurs composants clés qui fonctionnent ensemble pour faciliter le processus de réplication. Ces composants comprennent :

1. Éditeur

L'éditeur dans la réplication SQL Server fait référence à la base de données source dans laquelle les données d'origine sont stockées. C'est la base de données qui est répliquée. L'éditeur peut avoir plusieurs publications, chacune contenant un ensemble logiquement lié d'objets et de données qui sont répliqués sous forme d'unité. L'Editeur est responsable du suivi des modifications des données et de la transmission de ces modifications au Distributeur.

2. Distributeur

Le distributeur est un composant crucial de la réplication SQL Server. Il s'agit d'une base de données qui stocke les métadonnées et les données d'historique pour tous les types de réplication et de transactions pour la réplication transactionnelle. Le distributeur peut être situé sur le même serveur que l'éditeur, appelé distributeur local, ou sur un serveur différent, appelé distributeur distant. La fonction principale du distributeur est de distribuer les modifications de données de l'éditeur aux abonnés.

3. Abonné

L'Abonné est la base de données de destination. C'est là que les données répliquées de l'éditeur sont reçues et stockées. Un abonné peut s'abonner à plusieurs publications de différents éditeurs. L'Abonné applique les modifications reçues de l'Editeur à ses données locales.

4. Publication

Une publication est une collection d'objets et de données de base de données provenant d'une base de données Publisher qui est mise à la disposition des abonnés. Le contenu d'une publication est généralement défini par un ou plusieurs articles. Les publications sont créées chez l'éditeur puis propagées aux abonnés par le distributeur.

5. Article

Un article est un objet de base de données spécifique inclus dans une publication. Il peut s'agir d'une table, d'une vue, d'une procédure stockée ou d'une fonction. Une publication peut être constituée d'un ou plusieurs articles. Chaque article représente une unité de données pouvant être répliquée indépendamment des autres articles.

6. Abonnement

Un abonnement dans la réplication SQL Server est une demande d'un abonné visant à recevoir une publication. L'abonnement définit où les données et les objets de base de données de la publication sont envoyés. Les abonnements peuvent être soit push, où les mises à jour sont automatiquement envoyées depuis l'éditeur, soit pull, où les mises à jour sont demandées par l'abonné.

7. Agents

Les agents sont des processus ou des services spécialisés dans la réplication SQL Server qui sont responsables du déplacement des données entre l'éditeur et les abonnés. Les trois principaux types d'agents sont l'agent Snapshot, qui crée des instantanés de données et de schémas ; le Log Reader Agent, qui surveille le journal des transactions ; et l'agent de distribution, qui déplace les données répliquées de la base de données de distribution vers les abonnés. Ces agents travaillent à l’unisson pour assurer le transfert fluide et rapide des données.

Ces composants interagissent les uns avec les autres pour garantir que les données sont répliquées avec précision de l'éditeur vers le ou les abonnés, garantissant ainsi la cohérence et l'intégrité des données dans les bases de données.

Comment configurer la réplication de SQL Server

Pour démontrer comment une organisation peut configurer la réplication SQL Server, considérons un cas d'utilisation :

Un détaillant vend via deux canaux : en ligne et de en magasin.

Le détaillant gère des tables de base de données distinctes, à savoir Commandes_En ligne et de Commandes_Store, chacune résidant dans des bases de données SQL Server distinctes sur différentes machines (serveurs). Fondamentalement, le processus de réplication garantit que les commandes passées via un canal sont reflétées dans l'autre, créant ainsi un écosystème de données synchronisé.

Traditionnellement, les organisations devaient gérer les complexités de la configuration des composants SQL Server pour réaliser cette réplication. Cependant, Astera simplifie l’ensemble de la tâche en fournissant une solution intuitive et conviviale. En éliminant les complexités associées à l'installation et à la configuration manuelles, Astera rationalise le processus de réplication.

Voici un aperçu plus approfondi de la façon dont Astera accomplit ceci :

Objectif: Réalisez la synchronisation ou la réplication des données entre les tables Orders_Online et Orders_Store.

Étape 1 : Réplication de Orders_Online vers Orders_Store

un. Commencez par spécifier les informations nécessaires pour vous connecter à la base de données Shop_Online à l'aide de SQL Server.

configurer le serveur SQL

b. Sélectionnez le tableau « Commandes » et activez la capture des données modifiées (CDC) en choisissant l'option « Charge incrémentielle basée sur le champ d'audit ». Cela implique de spécifier un champ d'audit désigné, généralement l'ID de commande, pour faciliter le suivi des modifications.

table de sélection à partir de la source

c. Configurez le processeur de différence de base de données pour détecter les variations entre la source (Orders_Online) et la destination (Orders_Store) et écrivez-les dans la table de base de données Orders_Store.

d. Définissez un mappage structuré qui décrit clairement comment les colonnes de la table Orders_Online correspondent à celles de la table Orders_Store.

cartographie des données de commandes en magasin

e. Répétez les étapes pour la table Orders_Store, garantissant ainsi la synchronisation bidirectionnelle.

Étape 2 : Établir une réplication bidirectionnelle continue

  • Lors de la première exécution du flux de données, toutes les différences entre les deux tables seront écrites dans les deux tables. À chaque exécution suivante, CDC sur la base de données source, en utilisant le champ d'audit comme ID de commande, récupérera toutes les nouvelles commandes présentes dans la table source depuis la dernière exécution et les écrira dans la destination si elles n'y sont pas déjà présentes.

présentation du flux de données

  • Pour configurer des exécutions automatisées continues du flux de données ci-dessus, nous pouvons le planifier en tant que tâche à l'aide du Job Scheduler. Ici, le travail est configuré pour s'exécuter en continu sur le Astera serveur, avec un temps d'attente minimum de 5 secondes et maximum 30 secondes avant une réexécution. Cette configuration garantit une synchronisation en temps quasi réel entre les deux tables de base de données.

planification de la réplication des données

Résultats:

Une fois la tâche planifiée, elle est exécutée en continu en arrière-plan, synchronisant les modifications entre les deux tables en temps quasi réel.

    • Lorsqu'une nouvelle commande est passée dans Orders_Online, et nouvelle commande passée
    • Lorsqu'une nouvelle commande est passée dans Orders_Store,nouvelle commande en magasin passée

 

 

 

 

 

Ces modifications sont instantanément reflétées dans les deux bases de données.

changements reflétés dans les deux bases de données

Conclusion

La réplication SQL Server est essentielle pour les organisations qui gèrent et distribuent des données sur plusieurs bases de données. Il garantit la cohérence, la disponibilité et la fiabilité des données, qui sont essentielles à une prise de décision éclairée et au bon déroulement des opérations commerciales.

Astera est conçu pour améliorer ces avantages en simplifiant le processus de réplication SQL Server.

Avec son interface conviviale et ses fonctionnalités avancées, il réduit la complexité de la réplication des données et garantit que les données sont toujours synchronisées et facilement accessibles. Son intégration transparente avec les bases de données SQL Server et sa capacité à se connecter à diverses sources de données en font une solution complète pour une gestion efficace des données sur diverses plateformes.

De plus, AsteraLes processus ETL automatisés et les capacités de transformation des données de simplifient la configuration et la gestion des tâches de réplication, permettant la personnalisation des données pendant la réplication.

Prêt à améliorer votre processus de réplication SQL Server ? Commencez votre voyage par téléchargement AsteraEssai gratuit de 14 jours aujourd'hui.

Faites l'expérience d'une réplication SQL Server sans tracas

AsteraL'interface conviviale par glisser-déposer de rend le processus de réplication simple et direct, même pour les utilisateurs non techniques. De plus, avec des fonctionnalités personnalisables, Astera peut répondre aux besoins spécifiques de votre entreprise, ce qui en fait la solution idéale pour la réplication de SQL Server.

Télécharger la version d'évaluation gratuite
 

Tu pourrais aussi aimer
Le guide de capture des données modifiées (CDC) pour PostgreSQL
Qu'est-ce que la modélisation des données ?
Qu’est-ce que l’ETL inversé ? Le guide complet
Considérant Astera Pour vos besoins en gestion de données ?

Établissez une connectivité sans code avec vos applications d'entreprise, vos bases de données et vos applications cloud pour intégrer toutes vos données.

Connectons-nous maintenant !
connectons-nous